Fermer la fenêtre
Appel
à l'aide
Lancé par le ZOB en avril 2004

Pour soutenir les paysans après le passage des cyclones Elita et Gafilo.

Elita a traversé 3 fois Madagascar.
Gafilo, le plus gros cyclone ici depuis 20 ans, est passé 2 fois sur la Grande Ile.

Les dégats sur notre région de travail sont certes moins importants que dans d'autres régions de l'île, mais des dizaines de maisons en briques se sont écroulées, 50 à 80 % des récoltes sont détruites, de nombreuses écoles et centres de soin ont perdu leur toit en tôle, des centaines d'arbres ont été déracinés ou brisés à mi hauteur, de nombreuses pistes sont coupées...

Le réseau ZO DEV, qui regroupe aujourd'hui plusieurs dizaines d'organisations de paysans, nous a demandé de l'aide, surtout pour essayer de trouver une solution
pour remplacer les récoltes perdues..
Nous répondons à son appel sans hésitation parce que ZO DEV regroupe la plupart
des familles qui s'occupent de vos animaux.

Les récoltes détruites, noyées ou pourries, c'est la disparition des semences pour planter à la prochaine saison; c'est la nourriture des humains et des élevages qui va manquer jusqu'à la prochaine récolte, soit en septembre pour ceux qui peuvent faire de la contre-saison, ou en mars prochain (la grande majorité) pour ceux qui n'ont pas cette chance... Une très très longue période de soudure; c'est les emprunts contractés sur garantie des récoltes qui ne peuvent pas être remboursées...

Toutes les membres du réseau ZO DEV sont touchées.
Les organisations du réseau travaillent actuellement à un état des lieux après les premières urgences. Pour préciser les besoins et les chiffrer.


Cette maison de Betafo s'est écroulé
sous les trombes d'eau de Gafilo.

Nous n'avons pas l'habitude de faire un appel aux dons. Mais nous ne pouvons pas décemment gagner de l'argent sur le dos des sinistrés d'une catastrophe naturelle.
Et comme les besoins dépassent largement nos moyens propres...
Nous demandons à ceux qui peuvent, de nous aider à :

  • Répondre partiellement aux besoins en riz, maïs, arachide, manioc, semences pour les mois à venir. Nous souhaitons par exemple acheter rapidement des tonnes de maïs dans les régions non touchées pour les stocker et les écouler aux rythmes de demandes des membres du réseau ZO DEV. Le prix a déjà doublé par rapport à l'année dernière, alors que c'est la saison. C'est un aliment important des Malagasy et le principal pour les cochons, les poules...
  • Trouver des solutions pour répondre aux énormes besoins en briques de terre. Ce sont des centaines de milliers qu'il va falloir fabriquer pour reconstruire.
  • Rétablir certaines pistes, voies de communication indispensables.

Ce pont d'Ambano n'a pas résisté à Elita
Appel de l'ONU et Article de presse