Dossier réalisé par Baptiste Forquy,
étudiant français en stage en 2005

PROJET DE CREATION DE FERME - MODELE
dans le cadre des Fermes pilotes

Objectif global :

Permettre aux éleveurs désirant démarrer ou améliorer leur production laitière, d'être formés pour concevoir et gérer l'ensemble de leur exploitation selon des techniques d'élevage performantes. Cela permettra à terme d'élever les revenus issus de la vente de lait.

Objectif spécifiques :
  • mise en place d'une « ferme-pilote », un modèle d'élevage de vaches laitières ;
  • créer un modèle reproductible, peu coûteux, performant et innovant tant dans la construction des bâtiments que dans les techniques de culture et d'élevage ;
  • à travers cet outil, répondre aux besoins en formation des éleveurs ;
  • à terme, reproduction par les éleveurs de ce modèle d'élevage dans leurs exploitations.

Caractéristiques :

La ferme-pilote aura pour spécificités :

  • Structure :
    • un cheptel de 5 vache laitères de race améliorée
    • des bâtiments adaptés à l'élevage professionnel (étables, locaux de stockage, silos, fumière, etc.)
    • des cultures fourragères diverses
    • l'élaboration de provende
    • des zones de pâture
  • Fonctionnement :
    • supervision et propriété de la ferme par une association ouverte à toute personne volontaire (individuels, membres d'association d'éleveurs et de coopérative, membres d'organisme de formation etc.)
    • gérance par des techniciens spécialisés dans l'élevage
    • une organisation du travail rigoureuse (calendrier des tâches, synthèse technique et financière, ...)
    • un suivi technique et sanitaire de l'exploitation régulier
    • une disponnibilité régulière des techniciens de la ferme, afin de dispenser des formations organisées mais aussi de répondre aux demandes individuelles lors de visites d'éleveurs

Conception globale du projet

Terrain :
6 ha (1 ha pour batiment, 4 ha pour culture fourragère, 2 ha pour pâturage). Les terrains de culture fourragère ou de pâturage peuvent être éloignés de la zone d'implantation des bâtiments (excepté pour un hectare « modèle »)

Cheptel :
5 vaches laitières de race améliorée et 1 taureau. Production laitière moyenne : 15 litres / jour ( pic à 20 L. ; production annuelle de 4500 L.). Pour 5 VL : 4500 X 5 soit 22.500 L. / an

Bâtiments :
- Bâtiment de 75 m² comprenant une étable ( 5 stalles), une aire de traite, un box pour veaux et un box pour taureau. Construction : planches et toît en châume
- Bâtiment de stockage du fourrage (grange de 35 m²)
- Silo à maïs
- Fumière

Mise en culture :
- 3 ha de cultures fourragères ( ray-grass, kizozi et trêfle)
- 0.5 ha pour cultures de compléments (betteraves, choux fourragers)
- 0.5 ha de culture de maïs pour la fabrication de la provende

Engrais :
Les terres nécessitent d'être retravaillées avant la mise en culture afin d'enrichir la composition des sols longtemps laissés à l'abandon. Il est nécessaire de trouver des techniques de fertilisation accessibles aux éleveurs locaux et fournissant des apports suffisants pour un bon développement des cultures. Donc il s'agit de miser sur des techniques de fertilisation naturelle, de type compost et fumier, sur l'utilisation de plantes à forte capacité de fertilisation et sur l'ajout de produit fertilisant de type « taroka ». Pour certains terrains, des apports en dolomites sont indispensables.

Ainsi, pour toutes cultures, prévoir à la mise en culture :
- 20 T./ ha de fumier
- 500 kg/ha de taroka
- 2 T./ha de dolomite

Fourrage saison humide :

- cultures durant 4/5 ans
- les besoins en fourrage pour l'hiver sont de 3 t./ vache; en comptant un rendement / ha de 5 T., 3 ha suffisent pour satisfaire les 15 T. de fourrage nécessaires pour les 5 vaches.

- Kizozi + Trêfle blanc sur 1 ha en culture permanente
- Ray-grass + Trêfle blanc sur 2 ha en culture permanente ( + 15 ares pour semences ).
- prévoir des zones de pâture, même éloignées, et / ou les faire pâturer sur les prairies de cultures fourragères.

NB : après chaque année, prévoir 500 kg / ha de dolomite
NB : Pour ces 3 ha de fourrage, on peut compter 4 coupes / an. Prévoir :

- 60 kg d'engrais azoté (seulement aux 2 dernières coupes), sauf autre solution bio
- 60 kg de taroka (après chaque coupe)

Fourrage saison sèche :

- Les 3 ha de cultures permanentes demeurent en pâture.
- Mise en culture de 0.5 ha de betteraves ou de choux fourragers (grande valeur nutritive) en complément (plutôt que radis ou navets).

Culture pour provende : prévoir 350 kg de provende / vache, soit 1750 kg

- Maïs : pour 1 kg de provende, prévoir 400 g de maïs; donc pour 1750 kg, prévoir 700 kg de maïs; pour un rendement de 3 t. / ha , prévoir 50 ares (large)

Lieu de formation :

  • formations organisées, par le technicien gérant de la ferme et par d'autres techniciens formateurs solicités (organismes de formation) ;
  • déroulement de certaines formations durant le temps effectif d'activité de gérance de la ferme (récolte et séchage du fourrage, le processus de traite, l'alimentation...) ;
  • des formations ponctuelles (élaboration de provende, soins des vaches, composition des engrais, processus d'élaboration de fumure, etc.) ;
  • le personnel de la ferme doit, dans la limite du possible, être disponible lors d'éventuels passages d'éleveurs désirant obtenir des conseils et informations.


Budget prévisionnel :

DEPENSES :

Investissement de base :

  • Bâtiments : 1.620.000 Ar
  • Animaux : 2.200.000 Ar
  • Semences et engrais : 3.500.000 Ar
  • Petit Matériel : 300.000 Ar
  • TOTAL : 7.616.000 Ar ( 3.000 €)

Fonctionnement annuel :

  • Semences et engrais : 860.000 Ar
  • Produits vétérinaires : 156.000 Ar
  • Provende : 500.000 Ar
  • Main-d'oeuvre (3): 1.872.000 Ar
  • TOTAL : 3.388.000 Ar (1.350 €)

RECETTES :

Vente de lait annuelle : 10.800.000 Ar ( 4.300 €)

MARGE (annuelle) : + 7.412.000 Ar

Partenariats éventuels : ZOB, ZODEV, FIFAMANOR.

Partenariats locaux : l'association accueille toute personne désirant s'impliquer dans l'élaboration et le fonctionnement de cette ferme, par un apport de travail physique, un apport en matériel, un apport financier, ou simplement un apport d'idées.

Réalisation du projet pilote :
- lieu : Soavinarivo, Commune Rurale de Tsarahonenana Sahanivotry Antsirabe II
- échéance : fin de construction et de mise en culture début novembre 2005

Perspectives :
Les résultats permettront d'améliorer le projet pour les futures autres fermes.
Les fonds engendrés par l'association serviront à appuyer d'autres projets de développement qui seront conçus.

Ce dossier sera remis à jour au fur et à mesure de son application.

Vos idées, vos conseils, vos suggestions sont les bienvenues : contact@zodev.org